Matic fait un crash et perd 70% de sa valeur

Tandis que le marché est entré dans une phase d’incertitude avec une tendance générale à la baisse, Matic a connu une nuit très mouvementée. Le cours de la monnaie est tombé en quasi chute libre perdant jusqu’à 70% de sa valeur.

0
82

2019 a été sans doute une année marquée par le phénomène des IEOs (Initial Exchange Offering) après que l’engouement connu pour les ICOs (Initial Coin Offering) en 2017 ait chuté tout au long de l’année 2018. Et parmi les plus retentissantes on peut compter celles qui ont eu lieu sur l’échangeur Binance à travers son incubateur Binance Launchpad, au nombre desquelles celle de Matic. L’IEO de cette cryptomonnaie qui s’est tenue cette année au mois d’avril a permis de lancer un projet qui n’a pas tardé à faire partie du top 50 du classement du CoinMarketCap; du moins jusqu’à hier nuit.

En effet son prix a connu une hausse fulgurante qui a permis aux investisseurs et aux traders de cette monnaie de faire à majorité du profit, aussi bien contre le bitcoin, l’ether que contre le dollar, passant du prix de $0,00263 lors de la levée de fonds, à un plus haut de $0.045 un mois plus tard. Hier dans la matinée encore sa capitalisation dépassait les $100 millions, après avoir réalisé un rush de 4 semaines et un prix autour des $0,035, avant de connaître un effondrement subite.

L’origine très improbable du crash ou la sortie hasardeuse d’un analyste

En fin de journée, le cours de Matic va passer de $0,035 environ à $0,013 soit une perte de 70% de sa valeur. Premier fait marquant, la vitesse d’exécution: l’incident se déroule en seulement 4 heures avec des records de chute pouvant tenir sur à peine l’espace de quelques minutes, signe d’une manipulation manifeste du prix du token. Selon les premières rumeurs il s’agirait de l’équipe de développement du projet qui aurait transféré 15% de l’approvisionnement total sur Binance en vue de les vendre. L’individu à l’origine de cette folle rumeur ne serait autre que Samuel JJ Gosling comme intitulé sur Twitter, où ce dernier affirmait que la Fondation Matic a transféré approximativement 1,5 milliards de tokens vers Binance en vue de les liquider, soit 15% de l’approvisionnement total de la monnaie: de quoi créer la panique, même chez les plus grands détenteurs de la monnaie.

La réponse de l’équipe à ses accusations qu’elle juge infondées ne tarde pas à se faire entendre à travers la voix de son Responsable et Co-fondateur Sandeep Nailwal sur Twitter tout d’abord puis via un communiqué sur le blog du site officiel. Celui-ci tente tant bien que mal de rassurer les investisseurs sur le professionnalisme avec lequel ils conduisent le projet. C’est ensuite au tour du PDG de Binance Changpeng Zhao de prendre la défense de ses partenaires, en indiquant que les premiers éléments de leurs investigations permettent effectivement de laver la Fondation Matic de tout soupçon. Les véritables raisons de l’effondrement sont ainsi attendues, mais de manipulation du prix par l’équipe il n’en était rien. L’auteur du tweet fatal aura eu le temps de revenir sur ses accusations et présenter ses excuses, sauf que le mal est déjà. Il faudra encore du temps et surtout quelques millions de dollars pour que la situation revienne à celle qu’elle était, mais en attendant la capitalisation de Matic qui occupe au moment de la publication de cet article le 86ème rang du CoinMarketCap s’élève désormais à un peu plus de $45 millions.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here