Ethereum : le hardfork Istanbul déployé

Istanbul a été activé avec succès au bloc 9 069 000. La dernière mise à jour de la blockchain Ethereum inclut 6 nouvelles propositions d’amélioration (EIP).

0
48

Entré en phase de test début octobre, Istanbul avait été annoncé pour le 4 décembre. Le déploiement du 8ème hardfork Ethereum a finalement eu lieu cette nuit vers 1h du matin.

Istanbul est l’une des dernières mises à jour proposées avant Serenity, la transition d’Ethereum depuis le consensus Proof of Work vers le Proof of Stake.

Istanbul déploie 6 petites mises à niveau (EIP) qui modifient notamment le coût de divers opcodes pour améliorer la résilience globale du réseau aux attaques par déni de service.

Le hardfork permet aussi d’offrir une plus grande interopérabilité entre Ethereum et Zcash, ainsi qu’avec d’autres crypto-monnaies basées sur le consensus POW.

En outre, des modifications apportées aux codes d’opération augmentent les performances d’évolutivité pour les solutions de preuve à divulgation nulle de connaissance.

Au total, 11 EIP avaient été proposées et seulement 6 ont été acceptées, à savoir l’EIP-152, l’EIP-1108, l’EIP-1344, l’EIP-1844, l’EIP-2028 et l’EIP-2200.

A noter que que le controversé algorithme d’exploitation minière résistant aux ASICs ProgPoW n’est finalement pas entré en production.

Alors que les utilisateurs lambda, comme les personnes qui utilisent des wallets basés sur Ethereum n’ont pas d’action à effectuer, les mineurs doivent quant à eux mettre impérativement à jour leur client Ethereum.

En début de semaine, un autre harfork baptisé Muir Glacier a été proposé et vise spécifiquement à retarder la Difficulty Bomb, aussi appelée « âge de glace ».

Source : cryptonaute

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here